AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la grossesse

Aller en bas 
AuteurMessage
nemi
Admin


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: la grossesse   Jeu 23 Nov - 12:22

Bientôt Maman...

Du jour au lendemain, quelque chose a changé, c'est sûr et certain...
Quelque chose vient bouleverser votre vie… Quelque chose vit en vous.

"J’attends un enfant", cette petite phrase si lourde de sens et d’émotion, si intense, si merveilleuse, si angoissante…

Vous avez peut-être attendu trois mois, six mois, un an, parfois plus, et aujourd’hui, bébé commence enfin son petit bout de chemin, lové en vous. Une histoire d’amour commence, parsemée de points d'interrogation ou même de craintes, mais remplie de bonheur et de fierté.

Durant ces neuf mois, vous allez surement passer par tant de sentiments, par tant de stades différents. Tous vos sens seront en éveil, votre corps se transformera petit à petit en celui d’une maman. Les regards posés sur vous changeront tandis que les angoisses du futur papa grandiront !!!

D’une manière générale, les futures mamans vivent une évolution psychologique et physique particulière tout au long de la grossesse.
C’est pourquoi nous allons scinder cette période en trois trimestres correspondant à certaines phases particulières de cette évolution.


--------------------------------------------------------------------------------

Vous allez entrer dans l'aventure fascinante de la grossesse...
Elle est reprise dans nos pages et détaillée mois par mois, afin que vous puissiez facilement vous y retrouver et, qui sait, peut-être même vous y reconnaître si vous attendez un enfant.

Les pages traitant de la grossesse ont été rédigées à l'intention des femmes qui attendent un enfant ou ont l'intention d'en avoir un.

Il vous faudra donc tenter, messieurs, de vous mettre à leur place, le temps de votre lecture. Vous en retirerez une multitude d'informations utiles ou insolites qui, je l'espère, vous permettront de mieux appréhender cette période particulière et surprenante qu'est la grossesse.

Le premier trimestre se caractérise d'abord par une longue période d’incertitude et d’adaptation.

Aujourd'hui, il est devenu relativement simple de savoir si, oui ou non, vous êtes enceinte, grâce aux tests de grossesse vendus dans toutes les pharmacies et fiables à plus de 90%.
Mieux vaut effectuer deux tests pour être vraiment sure de vous.

Cependant, il existe bien d'autres sources d'incertitude, à commencer par ses propres sentiments, ainsi que l’ignorance de "ce qui ce passe", l’inquiétude de l’avenir, la crainte que le futur papa ne s’écarte pendant quelques jours, semaines ou mois (voire définitivement), etc.

Nausées, insomnies, manque d’appétit sont les causes ou les conséquences de ces sentiments mélangés et rendent souvent les premières semaines très fatigantes et très éprouvantes.

Une autre crainte risque également de vous hanter pendant le premier trimestre : celle d’un accident quelconque, car les avortements se produisent principalement au cours des trois premiers mois.


Le deuxième trimestre se caractérise lui par l'équilibre retrouvé.

Il ne faut pas en faire une généralité mais les nausées ont le plus souvent disparu et l’appétit revient peu à peu. Cette période s’écoule paisiblement car les incidents et les complications sont assez rares chez une femme en bonne santé. Elle n’est plus fatiguée et son teint est redevenu plus éclatant.

La grossesse commence à se voir. Les connaissances vont pouvoir se rendre compte par elles-mêmes que la maman est bien enceinte ; ainsi, elles vont petit à petit prendre réellement conscience de l'importance que doit représenter un tel événement pour la mère.

Mais c’est avant tout elle, la maman, qui va maintenant sentir son petit bouger en elle pour la toute première fois ! L’émotion ressentie est si intense que, souvent, la maman n’en parle pas directement. C’est à ce moment précis que commence un dialogue singulier entre elle et son enfant.

Toutes les futures mamans accordent beaucoup d’importance à ces premiers mouvements, si furtifs soient-ils, et on les comprend.

Les mamans qui n’osaient pas encore exprimer leur joie peuvent s’y laissent aller maintenant qu’elles sont sûres qu’une vie est présente sous la rondeur de leur ventre. Quant aux mamans qui ne faisaient que tolérer leur grossesse, elles vont à présent l’accepter plus franchement.

Enfin, pour celles qui, au début de la grossesse, ont éprouvé un certain rejet à l'idée d'avoir un bébé ou le refus pur et simple de donner la vie à cet enfant, les premiers mouvements de ce dernier sont capitaux.

Pour ces mamans-là, cette période marque souvent le tournant décisif entre le refus et l’acceptation.

Pour les autres, c'est l'instant ou jamais de profiter de cette expérience unique qui consiste à protéger le petit être qui se développe.


Le troisième trimestre se caractérise enfin par le repli.

Votre bébé se fait sentir de plus en plus, et c'est ainsi que, progressivement, il est devenu le centre exclusif de vos pensées, intérêts et préoccupations au quotidien.

Vous êtes attentive tant à sa croissance, qu'à sa position, la fréquence de ses mouvements, ses changements de positions, ses périodes calmes et agitées, son volume, etc.

Vous parlez de votre petit comme s’il était déjà né en lui attribuant des qualités imaginaires, redoutant les défauts physiques ou intellectuels (c'est on ne peut plus normal !).

Il est important que le futur papa sache - et comprenne - que le repli sur soi-même est primordial pour la maman en ce troisième trimestre. Il arrive même parfois que certaines mamans soient si préoccupées par l’enfant à naître qu’elles s’isolent, y-compris de ceux qu’elles aiment.

Les autres enfants le sentent et cherchent souvent à provoquer l’attention et le contact de leur mère, parfois assez maladroitement, ce qui peut avoir l'effet inverse à celui qui est initialement recherché.

C’est au père, qui se retrouve lui-même dans une situation assez inconfortable, de rétablir l’équilibre et d’expliquer aux autres enfants que leur maman est très fatiguée.

Celle-ci éprouve aussi beaucoup de peine à s’intéresser à son travail, elle est moins attentive et passe par des défaillances momentanées de la mémoire.

Lorsque l’on attend un bébé, on rêve beaucoup, souvent, et de manière très intense. Ces rêves se transforment fréquemment en cauchemars. L'activité onirique est due à l’important remaniement psychologique qui ressort de l'expérience de la grossesse.

A mesure que le temps s'écoule et court vers l'issue finale, le bébé pèse plus lourd et la maman est moins alerte.

La lassitude apparaît et, avec elle, le désir d’accoucher. Cette dernière semaine semble la plus longue en comparaison des neuf mois qui l’ont précédée. Le sentiment d’impatience a en tout cas l’avantage d’estomper l’appréhension face à l’accouchement.

La veille du grand jour, la maman est saisie d’une activité fébrile qui s'exprime par l'envie irrésistible de tout ranger, de nettoyer, ou encore de déménager des meubles.

Cette énergie contraste avec la lassitude des jours précédents et est signe que la naissance est proche




(tire de bebe-be)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la grossesse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» huiles essentielles et grossesse
» petits "trucs" naturels pour la grossesse
» Questions tout début de grossesse.
» Miel pendant la grossesse ?
» Contractions à 6 mois de grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dossiers :: Les mamans!-
Sauter vers: